Société civile d'exploitation agricole (SCEA)

À jour en Juillet 2017

Écrit par les experts Ooreka

Une société dédiée à l'exploitation.

Société civile d'exploitation agricole (SCEA)

Il existe différents statuts juridiques pour créer une société civile :

 

Société civile d'exploitation agricole : surface illimitée

Une SCEA est une société civile qui a pour objet :

  • l'exploitation d'un domaine agricole ou forestier,
  • ou la gestion de terres bâties ou non.

Elle permet d'exercer une activité à plusieurs sans limite de la surface d'exploitation.

Ce type de société civile doit obtenir une autorisation d'exploitation avant de pouvoir être immatriculée auprès du registre du commerce et des sociétés.

Créez votre entreprise en toute simplicité grâce aux outils de déclaration en ligne.

Créer une entreprise

Principes de la société civile d'exploitation agricole

Principal inconvénient : la responsabilité des dettes sur le patrimoine personnel de chaque associé.

Les règles de fonctionnement d'une société civile d'exploitation agricole sont fixées librement dans les statuts.

Voici un tableau récapitulatif des principes de fonctionnement de la SCEA :

Société civile d'exploitation agricole : principes
Associés
  • Minimum deux associés, personnes physiques ou morales.
  • Les associés peuvent être mineurs.
  • Les associés sont responsables des dettes de la société sur leur patrimoine personnel, mais proportionnellement au nombre de parts sociales qu'ils détiennent chacun.
Capital
  • Le capital social d'une SCEA peut être choisi librement par les associés sans minimum légal obligatoire.
  • Les apports peuvent être faits en nature, en argent ou en industrie.
  • Le capital social de la SCEA peut être variable, c'est-à-dire qu'il peut être augmenté ou diminué.
Dirigeants
  • Une SCEA peut être dirigée par un ou plusieurs gérants, qui peuvent être associés ou non.
  • Les gérants peuvent être nommés dans les statuts ou dans un acte séparé.
  • En général les dirigeants ne perçoivent pas de salaires.
Régime fiscal
  • La SCEA n'est pas soumise au régime fiscal de l'impôt sur les sociétés.
  • Chaque associé est imposé au titre de l'impôt sur le revenu pour la quote-part des bénéfices qui lui reviennent.
  • Ces bénéfices doivent être déclarés comme des bénéfices agricoles.

Créez votre entreprise en toute simplicité grâce aux outils de déclaration en ligne.

Créer une entreprise

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
FC
françois c.

juriste en droit des affaires, civil et pénal

Expert

didier langlumé

association interprofessionnelle d'aide aux toutes petites entreprises

Expert

JM
jean-marie mouton

expert comptable

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !