EURL : entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

EURL, une société commerciale pour ceux qui veulent entreprendre seuls.

L'EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) est une société commerciale qui peut être créée par un seul entrepreneur.

Lorsque l'on souhaite créer son entreprise seul, on peut aussi choisir le statut :

EURL : une responsabilité limitée aux apports

L'EURL est une société constituée d'un associé unique, qui peut être :

  • soit une personne physique ;
  • soit une personne morale.

Elle se distingue de la personne de l'entrepreneur. Comme son nom l'indique, elle vise à limiter la responsabilité de l'entrepreneur à ses seuls apports. Ses biens personnels pourront être mis en danger uniquement en cas de faute de gestion.

EURL : un fonctionnement simple, mais formaliste

Le fonctionnement est encore plus simplifié quand le dirigeant est l'associé unique.

L'EURL a un fonctionnement qui se rapproche de la SARL mais adapté au fait qu'elle ait un seul associé.

Capital social minimum

L'EURL doit disposer d'un capital social :

  • son montant est librement fixé par l'associé ;
  • selon l'importance de l'activité de l'entreprise et de ses besoins en capitaux.

Le capital peut être constitué d'apports en numéraire ou en nature.

En cas d'apport numéraire :

  • un cinquième de l'apport doit être versé à la constitution de l'entreprise ;
  • le solde doit être versé au plus tard dans les 5 ans.

Dirigeant

L'EURL est dirigée par un gérant qui peut être :

  • une personne physique ;
  • l'associé ou un tiers.
La nomination du gérant et ses pouvoirs d'action peuvent être fixés :
  • dans les statuts de la société ;
  • dans un acte séparé.

Régime fiscal

Le régime fiscal de l'EURL n'est pas le même selon que l'associé est une personne morale ou physique.

  • Personne morale : impôt sur les sociétés.
  • Personne physique : régime de l'impôt sur le revenu, que ce soit au titre des BIC (bénéficies industriels et commerciaux) ou des BNC (bénéfices non commerciaux). L'entrepreneur a cependant la possibilité d'opter pour l'impôt sur les sociétés à la création de l'EURL.

Régime social du gérant

Le régime social du gérant n'est pas le même selon les situations :

  • associé unique : rattaché au régime des travailleurs non salariés puisqu'il ne peut pas être titulaire d'un contrat de travail ;
  • tiers rémunéré au titre de son mandat social : assimilé salarié ;
  • gérant tiers : statut salarié :
    • si la fonction de gérant est cumulée avec un contrat de travail pour une fonction technique distincte ;
    • s'il est possible d'établir un lien de subordination entre le gérant et l'associé.

Création d'une EURL : un formalisme important

La création d'une EURL s'effectue en plusieurs étapes :

L'EURL n'est pas obligée d'avoir un commissaire aux comptes et un suppléant sauf si :

  • son chiffre d'affaires annuel est supérieur à 8 000 000 € ;
  • son bilan est supérieur à 4 000 000 € ;
  • elle emploie plus de 50 salariés.

Statuts d'une EURL

La société naît officiellement lorsqu'elle est immatriculée auprès du RCS.

Lire l'article Ooreka

Création d'entreprise : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents statuts
  • Des conseils sur les formalités et le financement de votre projet
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Choix de la structure

Sommaire