Aide financière création entreprise

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

Vous vous lancez dans la création de votre entreprise ? Différentes aides financières existent pour vous aider à créer votre entreprise. Ooreka fait le point sur les différents dispositifs et conditions d'accès. Vous pourrez ensuite contacter directement les organismes qui octroient les aides auxquelles vous avez droit.

Aide financière à la création d'entreprise : subventions, prêts d'honneur et garanties bancaires

Subventions

Les subventions sont rares et recherchées. Elles sont notamment distribuées par :

  • l'Agefiph pour le soutien des créateurs reconnus travailleurs handicapés (RQTH) ;
  • les communes et les collectivités locales en direction de projets à forte valeur ajoutée dans des domaines spécifiques (écologie, économie collaborative, silver économie, mise en avant du territoire, etc.) ;
  • BPI France pour les projets innovants.

Prêts d'honneur

Un prêt d'honneur est un prêt à taux zéro accordé par l'État ou d'autres réseaux. Les prêts d'honneur sont accordés au démarrage de l'entreprise pour :

  • compléter un emprunt bancaire et/ou enclencher un effet de levier ;
  • financer le BFR (besoin en fonds de roulement) et les fonds propres ;
  • soutenir l'initiative locale, grâce aux micro-crédits de l'Adie par exemple.

Trois acteurs nationaux sélectionnent et financent les projets après validation en commission :

  • Initiative France ;
  • Réseau Entreprendre ;
  • Caisse sociale de développement local (CSDL).

Garanties bancaires

Les garanties sont de réels outils financiers. Elles convainquent les banques de vous suivre dans vos projets en réduisant leurs risques. Les garanties destinées aux créateurs sont les suivantes :

  • BPI France (anciennement OSEO) ;
  • Fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF) ;
  • fonds de garantie régionaux ;
  • cautionnement mutuel avec la SIAGI, etc.

Aide financière à la création d'entreprise : exonération des charges sociales et fiscales

L'exonération des charges sociales et/ou fiscales est une réelle opportunité pour alléger les contraintes financières au démarrage de votre activité. Vous bénéficierez de ces exonérations si vous êtes :

  • créateur ou repreneur d'entreprise, avec l'ACRE (aide aux créateurs et repreneurs d'entreprise) ;

Aide financière à la création d'entreprise pour les demandeurs d'emploi

Selon votre profil, notamment si vous êtes demandeur d'emploi indemnisé par l'Aide de Retour à l'Emploi (ARE), vous bénéficiez d'un soutien financier de la part de Pôle emploi.

Une fois votre entreprise immatriculée, deux choix s'offrent à vous :

  • le maintien de votre indemnité : vous serez indemnisé jusqu'à la fin de votre ARE, mensuellement. Le montant de votre indemnité sera calculé selon le chiffre d'affaires réalisé et selon le statut juridique choisi ;
  • l'ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise) : vous toucherez 45 % du reliquat de votre allocation en deux fois, au démarrage de votre entreprise et 6 mois après votre immatriculation.

Aide financière à la création d'entreprise : aide à la structuration du projet et financements

Certains dispositifs gratuits vous accompagnent durant la construction de votre projet de création d'entreprise. Plus votre projet est structuré et détaillé, plus les banques seront en mesure de vous octroyer un prêt.

Au-delà de votre apport personnel et des autres financements disponibles, la pertinence de votre projet est un des critères les plus décisifs.

Le dispositif NACRE, financé par la DIRECCTE jusqu'en 2017, offrait un accompagnement pendant la phase de construction du projet, un prêt à taux zéro et un suivi post-création. Depuis 2018, ce besoin de soutien à la création d'entreprise est reporté sur les régions. C'est ainsi que sont nés des dispositifs hétéroclites dans chaque région française, portés par la même valeur : le soutien à l'initiative entrepreneuriale (accompagnement et financement).

Vous trouverez ainsi :

  • « Coup de pouce », en Normandie ;
  • « Entreprendre, la région à vos côtés » en Nouvelle-Aquitaine ;
  • « Pass création » en Bretagne ;
  • « Je crée dans ma région » en Auvergne-Rhône-Alpes ;
  • etc.

Aide financière à la création d'entreprise : concours avec dotation financière

Participer à un concours vous offre des contacts professionnels, du réseau, et surtout l'envie de vous démarquer. La dotation financière est un appât non négligeable, mais la communication qui résultera de votre victoire impulsera une réelle dynamique au démarrage de votre projet.

Vous pourrez participer à :

  • des concours nationaux. Il en existe plus de 40, tels que Talents des cités, la Fabrique AVIVA, Graines de Boss, etc. ;
  • des concours régionaux, plus accessibles. Vous trouverez les détails directement sur le site internet de votre région.

Création d'entreprise : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents statuts
  • Des conseils sur les formalités et le financement de votre projet
Télécharger mon guide