Magasin éphémère

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2021

Sommaire

Les magasins éphémères ou boutiques éphémères (pop up retail ou pop up store) sont des points de vente ouverts sur de courtes durées.

Ce concept, né dans les années 2000 aux États-Unis emporte un grand succès commercial en France.

Boutique éphémère : définition

Un magasin éphémère est une boutique temporaire, ouverte pour quelques jours, quelques semaines ou quelques mois.

Un outil commercial

L'apparition d’une boutique éveille la curiosité du consommateur ; sa fin programmée l'incite à ne pas perdre de temps pour y entrer. Comme tout événement inhabituel, la boutique éphémère fait parler d'elle. Elle permet de créer un lien entre une marque et le consommateur.

Les boutiques éphémères peuvent concerner des biens, mais aussi des services.

Elles peuvent s'installer dans un centre commercial, sur le parking d'un supermarché ou dans un local commercial momentanément vide. Dans certaines villes certains lieux leur sont dédiées. Elles peuvent ainsi occuper des emplacements stratégiques sans investissement lourd.

Le plus souvent, elles mettent en œuvre un dispositif créatif d'envergure afin de proposer un univers nouveau, propre à la marque.

Dans quel objectif ?

Le caractère temporaire du magasin éphémère le rend tout à fait adapté pour :

  • vendre des produits saisonniers ;
  • fêter un anniversaire (d'une marque par exemple) ;
  • tester un concept, un produit, une marque ;
  • tester un emplacement avant une implantation définitive ;
  • lancer un produit ;
  • écouler des stocks.

Création d'une boutique éphémère

Avant toute chose, il faut donner un statut juridique à votre entreprise si elle n'émane pas d'une entreprise préexistante : auto-entreprise, entreprise individuelle, société, etc. Un juriste sera à même de vous renseigner.

Inscription au registre du Commerce et des Sociétés

Comme toute création d'en entreprise commerciale, la création d'un boutique éphémère nécessite une inscription au Registre du Commerce et des Sociétés. Cette mention doit être faite 1 mois avant l’ouverture et au plus tard 15 jours après le début de l'activité.

Qu'en est-il si la boutique éphémère n'est qu’une émanation d’une entreprise déjà immatriculée ? Le CCRCS (Comité de Coordination du registre du Commerce et des Sociétés) a considéré dans un avis de 2015 (n°2015-027) que le magasin éphémère était un établissement secondaire, peu important la durée de l'activité.

Du fait de cette qualification, il est nécessaire soit de demander une inscription complémentaire (si l’établissement secondaire est situé dans le ressort du tribunal d'instance où l'entrepris est immatriculée) ; soit de demander une immatriculation secondaire (si ce n'est pas le cas).

Le contrat prévoyant l'occupation du local

Un bail commercial classique, avec son renouvellement, sa durée de 9 ans, l’indemnité d'éviction prévue en cas de non renouvellement est inadapté aux magasins éphémères.

On peut se tourner vers le bail de courte durée (ou bail dérogatoire) de l'article L. 145-5 du Code de commerce, dont la durée ne peut pas excéder 3 ans.

Ce bail ne confère aucun droit au renouvellement mais permet au locataire d'exercer une activité commerciale pendant une courte période. Encore faut-il exprimer clairement dans le bail la volonté de déroger au statut des baux commerciaux.

Il est également possible de conclure une convention d'occupation précaire. Cette création jurisprudentielle confère provisoirement, moyennant le paiement d'un loyer, le droit d’exercer une activité professionnelle dans un local. Elle n’est pas limitée dans le temps mais est soumise à deux conditions :

  • le droit de l'occupant doit être précaire (pas de préavis, durée incertaine, redevance minime, …) ;
  • le caractère précaire de la situation doit être justifiée par des motifs sincères et légitimes (au caractère discontinu et temporaire de l'occupation par exemple).

Création d'entreprise : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents statuts
  • Des conseils sur les formalités et le financement de votre projet
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider