Évaluation d'un fonds de commerce

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2021

Sommaire

Évaluer la valeur d'un fonds de commerce est une opération épineuse, d'autant qu'un restaurant ne s'évalue de la même façon qu'un hôtel. Pourtant, cette étape est déterminante pour le succès de la vente.

Éléments à prendre en compte dans l'évaluation du fonds de commerce

Un fonds de commerce comprend l'ensemble des moyens qu'un commerçant affecte à son entreprise en vue de répondre aux besoins d'une clientèle et de générer un chiffre d'affaires.

Il est composé d'éléments corporels (mobilier, matériel, outillages, installations et aménagements, etc) et d'éléments incorporels (clientèle, droit au bail, nom commercial et enseigne).

Un fonds de commerce peut tout à fait être évalué dans sa globalité, sans prendre en compte la valeur de chaque élément qui le compose.

On tient alors compte de sa situation géographique (facteur essentiel de valorisation), des conditions du bail commercial (durée restant à courir, possibilité de déspécialisation, faculté de sous-location, etc), des résultats actuels et des perspectives d'avenir.

Quant aux locaux professionnels, appelés « murs », ils ne font pas partie du fonds de commerce mais peuvent être vendus séparément.

Évaluation d'un fonds de commerce : méthode des barèmes fiscaux par secteur d'activité

La méthode des barèmes fiscaux par secteur d'activité se réfère soit aux bénéfices, soit au chiffre d'affaires. Elle consiste à appliquer, aux résultats moyens des trois dernières années, des correctifs, établis en barèmes.

Cette méthode est notamment utilisée par les experts et les tribunaux.

Évaluation d'un fonds de commerce : méthode de valorisation du chiffre d'affaires

Cette méthode consiste à appliquer un pourcentage « plafond » et un pourcentage « plancher » à la moyenne des chiffres d'affaires des trois dernières années.

Ensuite, on multiplie le chiffre d'affaires (souvent TTC) par un coefficient qui varie de 1 à 8 selon les particularités (la situation géographique, par exemple) et la nature du commerce.

Naturellement, l'état des locaux et du matériel, la concurrence, la situation géographique et autres, sont autant d'éléments qui peuvent influer considérablement sur le chiffre d'affaires.

En cas de multi-activité, il faut établir un prorata entre le chiffre d'affaires de chaque activité et le chiffre d'affaires total avant d'appliquer cette méthode.

Évaluation d'un fonds de commerce : méthode de comparaison

La méthode de comparaison se déroule en deux étapes :

  • Il convient d'abord d'identifier sur le marché des ventes les fonds de commerces similaires en terme d'activité et de résultat, et situés dans un périmètre proche.
  • Ensuite, aux vues de ces données, il devient possible d'attribuer une valeur au fonds que l'on souhaite vendre.

Cette méthode est très contraignante à mettre en œuvre puisque, dans la plupart des cas, les fonds ne sont pas identiques sur le plan matériel, économique et juridique.

Évaluation d'un fonds de commerce : méthode par référence aux valeurs antérieures

Cette dernière méthode consiste à appliquer, aux valeurs antérieures de cessions de fonds, des coefficients de correction qui tiennent compte de l'inflation et de l'évolution commerciale du fonds de commerce. La chambre commerciale de la Cour de cassation, dans un arrêt du 15 juillet 1992, a validé cette méthode.

Aussi dans la rubrique :

Cession

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider