Croissance externe

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2021

Sommaire

La croissance externe correspond au développement d'une entreprise « à l'extérieur », c'est-à-dire en se rapprochant d'une autre entreprise.

La fusion et la fusion-absorption sont des formes de croissance externe. C'est la stratégie opposée à celle de la croissance interne.

Croissance externe : qu'est-ce que c'est ?

La croissance externe est une stratégie de développement d' entreprise qui s'appuie sur un rapprochement avec une autre entreprise.

Il s'agit de prendre part aux décisions d'une société cible, ou de la contrôler totalement pour bénéficier de synergies.

La croissance externe s'oppose à la croissance interne, qui repose uniquement sur l'utilisation des ressources intérieures à l'entreprise pour se développer.

Quelles sont les modalités de la croissance externe ?

La croissance externe s'appuie sur trois axes principaux.

D'abord, la prise de participation. Il s'agit pour une entreprise d'acheter plus de 10 % du capital d'une autre société. Elle ne peut pas encore la contrôler mais peut influencer ses décisions stratégiques grâce à ses droits de vote.

Ensuite, la fusion. Il s'agit du rapprochement de deux sociétés pour n'en former qu'une seule. Les sociétés A et B disparaissent juridiquement et une nouvelle société C est créée (par exemple, Assedic et ANPE ont fusionné pour donné naissance à Pôle Emploi).

Enfin, la fusion-absorption, lors de laquelle une société prend le contrôle d'une autre société. A absorbe B pour devenir A. La société B disparaît juridiquement (par exemple, Mittal a absorbé Arcelor).

Différentes formes de croissance externes

On distingue la croissance horizontale, la croissance verticale et la croissance conglomérale.

La croissance horizontale correspond à l'acquisition d'un concurrent.

La croissance verticale correspond l'intégration d'une partie de la chaîne de production de la matière première à la commercialisation au consommateur final.

La croissance conglomérale, enfin, désigne l'acquisition d'activités sans aucun lien avec le cœur de métier de l'entreprise.

Croissance externe : quels avantages et inconvénients ?

Avantages de la croissance externe

La croissance externe est une stratégie qui permet de se développer rapidement.

La croissance externe permet de dégager des économies d'échelle.

La croissance externe doit enfin augmenter les performances de la société.

Inconvénients de la croissance externe

Une stratégie de croissance externe, comme toute stratégie, n'est pas sans inconvénients.

D'abord, dans cette stratégie, l'information est asymétrique, puisque l'entreprise qui se développe par croissance externe doit bénéficier d'une information suffisante sur l'entreprise cible. Celle-ci, en revanche, n'a pas forcément la même information sur l'entreprise qui la cible.

Les opérations de fusion et de fusion-absorption donnent souvent lieu à des restructurations pour supprimer les coûts communs, donc à des licenciements.

La société qui se développe par croissance externe n'a plus un parfait contrôle de ses activités, puisqu'elle doit composer avec une autre société.

Un rapprochement entre deux entités demandent une bonne adaptation des salariés et des deux cultures d'entreprise différentes, sous peine de voir le climat social se détériorer rapidement.

Si la croissance externe s'effectue par OPA, cela nécessite de disposer de fonds suffisants rapidement.

Aussi dans la rubrique :

Croissance externe

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider