Liquidation totale

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Il n'est pas rare de passer devant un magasin qui indique « liquidation totale ». La liquidation totale correspond à la liquidation des stocks d'un commerçant pour une raison particulière. Que cache vraiment cette pancarte ?

La liquidation totale est une possibilité offerte aux commerçants d'écouler leurs stocks à prix réduits, mais la réglementation de la liquidation totale est très stricte. Nous faisons le point ensemble.

Liquidation totale : les conditions

Des motifs très restreints

La liquidation totale n'est autorisée par les autorités que pour certains cas très particuliers.

  • La cessation définitive de l'activité : un magasin de chaussures a déposé le bilan, il peut mener une opération de liquidation totale pour écouler son stock.
  • Le changement d'activité : un magasin de chaussures souhaite se reconvertir dans la vente de vêtements, il peut mener une opération de liquidation totale pour écouler son stock de chaussures.
  • La suspension saisonnière d'activité : un magasin de chaussures de ski ferme pendant les 6 mois de printemps et d'été, il peut mener une opération de liquidation totale à la fin de la saison pour écouler son stock de chaussures.
  • D'importants travaux de rénovation du commerce entraînant une fermeture prolongée : un magasin de chaussures engage des travaux de rénovation de sa boutique qui vont durer un an, il peut mener une opération de liquidation totale pour écouler son stock avant ces travaux.
  • Le déménagement : un magasin de chaussures déplace son activité dans une autre boutique, il peut mener une opération de liquidation totale pour écouler son stock avant ce déménagement.
  • Le changement de statut social : un magasin de chaussures en SARL veut transformer sa société en SAS, il peut mener une opération de liquidation totale pour écouler son stock de chaussures.

Liquidation totale : une procédure précise

Pour mener une opération de liquidation totale, le commerçant doit déposer un dossier à la mairie au moins 2 mois avant la date envisagée par lettre recommandée avec accusé de réception (ou en déposant le dossier à la mairie contre un récépissé).

Le dossier doit comprendre :

  • le formulaire de déclaration préalable à une vente en liquidation ;
  • un extrait du K-bis de moins de 3 mois ;
  • un inventaire précis du stock de marchandises à écouler ;
  • toutes les pièces justificatives de son motif de liquidation (le devis d'un entrepreneur en cas de liquidation totale pour travaux conséquents).

La mairie dispose alors d'un délai de 15 jours pour adresser au commerçant un récépissé. Sans ce document, le commerçant ne peut pas mener son opération de liquidation totale.

Modalités relatives à une liquidation totale

Concernant les marchandises

Lors d'une liquidation totale, ne peuvent être vendues que les marchandises qui sont indiquées dans l'inventaire. Un commerçant ne peut en aucun cas acheter de nouvelles marchandises à vendre pendant cette opération.

La liquidation totale doit permettre à un commerçant d'écouler son stock, il doit donc pratiquer des prix plus faibles. C'est une obligation : le commerçant ne peut pas afficher des prix plus élevés qu'avant la liquidation.

Pendant la période de liquidation totale, la vente à perte est autorisée.

La liquidation totale est une opération commerciale à bien distinguer des soldes et des promotions qui suivent une réglementation différente.

Durée d'une liquidation totale

Une opération de liquidation totale n'est autorisée que pour un délai maximum de 2 mois.

L'opération peut prendre fin avant la fin de ce délai si le stock est entièrement écoulé. Mais en cas d'invendus, aucun prolongement de cette durée n'est possible.

Modalités de publicité

Le commerçant doit faire la publicité de son opération de liquidation totale pour annoncer l'écoulement accéléré de son stock. Le support de cette publicité est laissé à son libre arbitre mais elle doit indiquer :

  • la nature des marchandises concernées par la liquidation totale ;
  • la date du récépissé adressé par la mairie ;
  • la durée de l'opération de liquidation totale.

Pour en savoir plus sur la liquidation totale :